Farming face au SDG

En septembre 2015, l’ONU a adopté 17 Sustainable Development Goals.
Notre asbl agit directement sur 6 d’entre eux mais bien sûr notre action est bien plus vaste et trouve échos dans biens plus d’objectifs

De par les changements de transistion vers les méthodes d’agroécologie, nous agissons directement au coeur de cet objectif en garantissant un agriculture durable.
Nous permettons aussi d’améliorer la qualité de l’alimentation et d’en garantir sa production sur le long terme.

L’eau est une ressource précieuse. L’agriculture est dépendante d’un bon équilibre en eau pour que fruits, légumes, céréales poussent correctement. Nous agissons indirectement grâce à l’agroécologie à réduire les apports en eau grâce à l’ombre que les haies et les arbres apportent au sol, moins de besoin en arrosage, meilleure régulation de l’eau. Le sol est mieux drainé, l’érosion est réduite.

Le métier d’agriculteur est valorisé.
En outre nous allons créer plus d’emplois directs ( 1 associé a été engagé en 2021 et d’autres sont prévus également) et indirects grâce à la création de nouvelles filières qui va générer de l’emploi dans un secteur d’activité essentiel en Belgique et en diminution constante.

Notre action s’inscrit directement dans cet objectif vu que nous mettons en place sur le long terme de moyens de productions durables. Le renforcement d’un travail avec et pour la nature (et plus contre celle-ci) change profondémment la donne et permet de produire et consommer de manière durable. Les apports chimiques sont réduits drastiquement.

Grâce au passage à l’agroécologie, nous agisons de manière directe et indirecte à la capture de CO2. Quelques exemples parmi tant d’autres, la plantation de haies et arbres, l’arrêt du labour des sols, le couvert permanent des sols sont autant d’exemples qui participent à la capture du CO2. L’estimation de cet effet CO2 est de 3 tonnes de CO2 par hectare (1 tonne évitée et 2 tonnes capturées).

Notre action agit directement sur la qualité des sols belges et permet de remettre de la vie dans nos sols. L’aménagement de bandes enherbées, de haies, de nichoirs/perchoirs, permet à la faune et la flore de se diversifier et de reprendre ses droits.

Menu